Mode

Mythique alliance (2/2)


20 September 2010

Symbole parfait de l’union, l’alliance de mariage a su traverser les époques. Suite du petit état des lieux.

La gravure


Cachée ou apparente, la gravure est en quelque sorte une déclaration d’amour. Réalisé sur la surface ou à l’intérieur de l’alliance, le message rappelle à tout moment le lien qui vous unit à votre bien-aimé. Vous pouvez choisir entre des citations très symboliques ou bien créer vous-mêmes votre propre texte. Ce dernier est souvent composé du prénom des époux et de la date du mariage. Mais vous pouvez aussi vous montrer imaginatifs et faire graver un message secret. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que le nombre de caractères est limité à une dizaine de mots au maximum. Comptez environ 10 jours pour faire graver vos alliances.

La bénédiction


Rite essentiellement catholique, la bénédiction des alliances est le moment le plus attendu par les mariés après l’échange du baiser ! Apportées sur un coussin par un enfant ou un des témoins, les alliances sont retenues par un ruban. Le prêtre s’en empare après l’échange des consentements afin de les bénir. Cet acte permet de rendre grâce à Dieu et de lui demander de veiller sur le couple. Une alliance bénie est donc un cadeau censé porter bonheur toute la vie.


À quel doigt se porte l’alliance ?


L’anneau se porte d’ordinaire à l’annulaire de la main gauche. Cette tradition remonte au IIIe siècle avant J. C., époque à laquelle on pensait qu’une veine partant de l’annulaire gauche rejoignait le cœur. Ce n’est que plus tard que les Romains lui attribuèrent des vertus thérapeutiques. Les médecins utilisaient donc ce doigt pour mélanger les remèdes. Ainsi, cette veine comprimée assurait l’amour. S’ensuivit une lutte acharnée entre les partisans de la sénestre et ceux de la dextre qui permirent le port de l’alliance à la main droite. L’annulaire de la main gauche a aujourd’hui repris le dessus. Il reste cependant des irréductibles de la main droite dans les pays nordiques, chez les Russes et les juifs.


(c) Herreneck - Fotolia.com

Partagez ! facebook

Vous aimerez aussi


Mariee Magazine