Réception

Wedding nounou : Encombrante ou indispensable ?


19 April 2017

Qu’ils soient quatre ou vingt-cinq, à moins de n’avoir aucun enfant dans son entourage, on finit toujours, plus ou moins tard dans les préparatifs, par se poser la question : faut-il prévoir une baby-sitter ? Budget, lieu pour les garder, envies des parents, comment être sûr que c’est une dépense utile ?

enfant réception mariage
Les avantages

Des adultes plus concentrés sur la cérémonie, qui peuvent s’amuser comme ils en ont envie, se coucher après minuit, manger tranquillement et parler entre adultes, l’esprit serein, sans avoir à se demander où sont, que font, qu’ingurgitent leurs enfants, ça n’a pas de prix quand ça fait des mois, voire des années, qu’on est en mode « parents ».


Des enfants qui s’ennuient pas pendant les discours auxquels ils ne comprennent rien, qui sont détournés du candy bar sur lequel ils auraient sans doute fait une razzia et qui s’éclatent sous surveillance peuvent éviter à votre mariage de ressembler à un champ de bataille ou à une chambre d’enfant après deux heures de jeu, ce qui revient à peu près au même.


Un table de repas où personne n’envoi de gratin dauphinois à la tête de son voisin, où la viande est miraculeusement coupée en petits morceaux sans que les parents n’aient à se dévouer (et donc à manger froid quand ils se rassoient), où les enfants sont rassemblés au moment de chaque plat sans que leurs parents aient à s’égosiller à travers tout le château, c’est plutôt tentant. Un endroit unique où tous les enfants sont rassemblés pour jouer et où les parents peuvent venir voir si tout va bien facilement sans avoir besoin de courir partout à leur recherche est un sacré avantage.


Bien sûr, si le lieu est potentiellement dangereux (étang, bord de route, présence de puits, piscine) ou propice aux bêtises (parc immense, présence d’animaux, etc.), il sera plus prudent d’avoir une personne responsable de la surveillance.


Les inconvénients

Á priori, pas vraiment d’inconvénients, si ce n’est, après coup, de se dire qu’on a payé pour rien. En effet, à partir du moment où l’enfant est assez grand pour manger tout seul ou qu’il a des plus grands pour l’aider, et qu’il a passé l’âge des crises, colères, caprices, il est tout à fait possible qu’il n’ait pas besoin de quelqu’un pour le surveiller. D’abord parce qu’il aura envie de participer au mariage, surtout si c’est un enfant proche de vous, et qu’il sera frustré qu’on le parque dans une pièce pour faire des coloriages alors que les adultes ont l’air de tellement rigoler à côté. Et ensuite parce que des enfants, ça s’amuse avec rien, surtout en groupe, et qu’ils n’auront peut-être pas besoin d’une animatrice pour s’amuser. Ceci dit, même s’ils sont sages et se débrouillent tout seuls, les parents ne pourront faire autrement que les surveiller, au moins du coin de l’œil.

wedding nounou mariage
Un mariage « children free » ?

Pour contourner le problème et rester entre adultes, certains seront tentés de tester le mariage sans enfants. C’est un choix très personnel qu’il faut être capable d’assumer car il trouvera sans doute des esprits chagrins pour trouver que « quand même ça ne se fait pas ». (Ah, ce qui se fait ou non dans les mariages ou je laisse mes gosses à la maison sans culpabiliser et où je peux m’A-MU-SER ! »), laissez-vous aller à votre penchant si vraiment vous avez envie d’une fête entre adultes, surtout si vous-même n’avez pas d’enfants, et vos proches non plus.


Au final, on décide quoi ?

Si le lieu pour dormir est éloigné de la fête, c’est-à-dire tout lieu qui ne serait pas une salle attenante à la piste de danse, et que les enfants sont en âge de tomber de sommeil à 23 heures, alors oui, il est préférable de prévoir quelqu’un pour surveiller le dortoir, sinon vous risquez vraiment d’avoir des parents qui angoissent ou qui quittent carrément la fête « parce que le petit dort debout, tu comprends ». Vous comprenez, certes, mais néanmoins ça vous chagrine un peu.


Si vous-même avez des enfants en âge d’avoir besoin d’être surveillés, c’est préférable aussi. Car si quelqu’un n’a pas besoin de se préoccuper de savoir où est son enfant et ce qu’il fait, c’est bien vous, surtout ce jour-là. En dehors de ces cas de figures, la décision se fera au cas par cas, en fonction du nombre, de l’âge et du caractère des enfants (et de leurs parents !), du lieu comme on l’a dit plus haut.


Si les enfants sont très petits, ce serait mieux de prendre une baby-sitter car, n’étant pas autonomes, ils accapareront leurs parents. S’ils sont très nombreux, c’est également préférable pour éviter qu’ils ne vous envahissent totalement, surtout si la salle n’est pas très grande.


Si en revanche, ils ne sont pas très nombreux, sont sages, plutôt autonomes, alors vous pouvez sans doute vous en passer. Surtout si vous n’avez pas le budget, bien que ça ne soit clairement pas le plus gros poste de dépense d’un mariage.


Quoi que vous décidiez, rappelez-vous que vous n’avez aucune obligation. Les parents qui amènent leurs enfants à un mariage doivent être prêts à s’en occuper eux-mêmes, la baby-sitter n’est qu’un service que les mariés leur rendent gentiment. Comme pour tout le reste, ne vous créez pas d’obligations et organisez votre mariage comme vous le souhaitez, c’est plus important.


La perle rare…où la trouver ?

Si vous n’avez aucune connaissance capable d’assumer ce rôle (vous ne vous mariez pas dans votre région et, de toute façon, vos baby-sitters habituelles sont invitées au mariage), vous pouvez demander conseil à vos prestataires. Habitués aux mariages, ils ont surement croisé des baby-sitters régionales dans des mariages précédents et sauront vous conseiller. Sinon, la petite annonce chez les commerçants autour de la salle peut-être une solution. Si vous avez le choix, quelqu’un d’expérience ou qui a son BAFA serait préférable. Prévoyez de la payer correctement, surtout si les enfants sont nombreux (au-delà de 7, 8, deux baby-sitters valent mieux qu’une seule) et mettez à sa disposition des occupations : jeux, coloriages, etc. N’oubliez pas non plus de prévoir son repas !

Á ce propos, pour que tout ce passe bien, voyez avec votre traiteur pour un menu spécial enfant, servi si possible d’une traite et non sur le même rythme que les adultes. Quand on a 5 ans, un repas de trois heures n’a pas de sens. Prévoyez aussi un repas pour la ou les baby-sitters dans votre budget. De plus, soyez généreux et payez la baby-sitter à qui vous confiez 10 enfants lors d’un mariage plus cher que celle qui regarde tranquillement la télé pendant qu’Arthur dort. Pour finir, n’oubliez pas de vous assurer, avant de recruter quelqu’un, que les parents auront bien l’intention de venir avec leur progéniture, car bon nombre d’entre eux préfèrent les laisser à la maison pour profiter de la fête !

Partagez ! facebook

Vous aimerez aussi


Mariee Magazine