Conseils pour des cheveux resplendissants le jour de son mariage !

beaux cheveux mariage
©itockphoto

Pour une coiffure de mariage réussie, pensez à soigner vos cheveux, et ce, des mois bien avant le jour J… Comment s’y prendre ? À quel moment faire une couleur ou les couper ? Découvrez toutes nos astuces pour ne rien avoir à envier à Raiponce !

Comment avoir des cheveux brillants ?

cheveux brillants mariage
©istockphoto

Une coiffure de mariage réussie n’est possible que si les cheveux sont soignés des semaines avant, pour obtenir une belle matière. L’hydratation est LA priorité : un manque de soin régulier, un excès de chaleur, des traitements agressifs soulèvent les écailles des cheveux, les fragilisent et les rendent poreux, ternes et incoiffables.
Misez sur les formules aux céramides, collagène, kératine pour reconstituer les fibres. Huiles et beurres végétaux agissent comme des pansements réconfortants et nourrissants. Appliqués en masque avant le shampooing, à 2 cm des racines, ils garantissent une maxibrillance au séchage. Posés toute une nuit, c’est encore mieux ! Équipez-vous d’un séchoir générant des ions négatifs, qui limitent l’électricité statique, et avec un bec large, pour réduire le temps de séchage. Avant tout brushing ou lissage, utilisez un lait, un spray ou un baume thermoprotecteur sur les longueurs et les pointes pour limiter l’effet de la chaleur et éviter les fourches.

Quelle coloration choisir ?

coloration coiffure mariage
©istockphoto

Idéale pour gagner de la brillance et de la matière, la coloration met la coupe en valeur et illumine le teint, pourvu que sa nuance soit judicieusement choisie. Aussi, faites confiance à votre coiffeur, surtout si c’est une première pour vous. Lui seul aura l’œil pour choisir la teinte qui collera le mieux à votre carnation et à votre base naturelle.

La tendance est justement au fini naturel, presque insoupçonnable, à deux tons d’écart de sa teinte de départ au maximum. À la clé : un éclat immédiat et un entretien peu contraignant, sans effet racines. En vogue, la coloration végétale, aux pigments naturels issus de racines, de végétaux ou d’écorces, sans oxydants, agit comme un soin en gainant les fibres. Quelle que soit la technique choisie, entretenez votre couleur avec des gammes dédiées, aux actifs fixateurs et réparateurs. Évitez les shampoings trop fréquents et les formules avec sulfates.

Le rétroplanning parfait pour votre coiffure de mariage !

coiffure mariage
©istockphoto

J – 60 : Premiers essais coiffure. Donnez- vous du temps, surtout si vous vous mariez loin de chez vous : il faut souvent plusieurs tests pour trouver LE coiffeur qui saura proposer des idées séduisantes. Si vous avez un coiffeur attitré et qui vous connaît donc bien, faites  les premiers essais avec lui et prenez des photos du coiffage qui vous a plu. Vous pourrez alors demander au coiffeur du jour J de le reproduire. Le bouche-à-oreille, les blogs, les forums peuvent être bien utiles pour dénicher la bonne adresse. Pour les tests, munissez vous de la photo de votre robe et des accessoires éventuels.

J – 45 : Première coloration ? Sautez le pas en toute sérénité en bookant un rendez-vous dès maintenant pour vous donner le temps de faire les ajustements nécessaires si ce premier essai ne vous satisfait pas totalement.

J – 10 : (Re)faites une coloration ou un balayage pour lui laisser le temps de se patiner et avoir un fini le plus naturel possible. Vos cheveux sont secs ? Faites un soin hydratant/réparateur concentré en salon pour gagner matière et brillance.

J – 1 : Lavez-vous les cheveux pour le coiffage du lendemain : des cheveux propres du jour seraient trop glissants et donc impossibles à coiffer et à travailler en attaches.

Jour J : Comptez au moins une heure pour le coiffage, même si vous avez opté pour un look assez facile à réaliser. Mieux vaut ne pas stresser par manque de temps. Tee-shirt ou top se retirant par la tête sont à proscrire pour éviter d’accrocher votre coiffure quand vous passerez votre robe ensuite. Prévoyez de la laque et des épingles pour dompter d’éventuelles mèches folles en cours de journée et pour faire évoluer votre coiffure en soirée si c’est prévu. Au coucher, défaites tout délicatement et peignez vos cheveux aux doigts pour éviter de les casser : les brosses pourraient les accrocher, surtout si beaucoup de produits coiffants ont été utilisés.

Secrets de pro pour avoir de beaux cheveux…

coiffure mariage
©istockphoto
  • Pas de beaux cheveux sans un shampoing adapté à la nature de son cuir chevelu (sec, gras, sensible, etc.). Privilégiez les versions sans sulfates.
  • Sur les longueurs, après-shampoing obligatoire (selon vos besoins: brillance, hydratation, protection post-coloration, etc.) pour faciliter démêlage et coiffage, et masque hebdomadaire pour un bénéfice soin intense.
  • Vos cheveux regraissent à toute allure ? Plus on les lave, plus on excite les glandes sébacées qui produisent alors un sébum réactionnel. Un shampooing sec sera le joker idéal pour espacer les lavages et gagner un jour ou deux. Bonus : il apporte beaucoup de volume et permet de s’essayer à de nouveaux coiffages.
  • Bannissez toutes les formules à base de silicones. À la longue, les cheveux finissent par étouffer et empêchent tout actif de pénétrer. Pour les traquer : évitez les gammes revendiquant un éclat immédiat (« lumière », « gloss ») et repérez les formules contenant du diméthicone, ou tout mot en « cone » ou « xane » (cyclopentasiloxane).
  • Coupez vos pointes toutes les huit semaines, même si vous souhaitez laisser pousser vos cheveux. Ils gagneront en force et en tenue.
  • Massez régulièrement votre cuir chevelu pour stimuler la microcirculation et favoriser la pousse. Pensez au remède de grand-mère « 100 coups de brosse par jour » !
  • Offrez-leur une détox deux fois par mois avec un shampoing clarifiant, parfait pour éliminer les résidus de coiffants, pollution, calcaire, etc. qui étouffent et ternissent.
  • SOS, ils tombent ! Une réaction au stress, au changement de saison. Faites une cure de soins locaux antichute doublés de compléments alimentaires stimulant la repousse.
  • Limitez les attaches, épingles, barrettes, etc., pour ne pas fragiliser voire casser les fibres capillaires.
Click here to bookmark this

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here