Le Pacs, les fiançailles modernes ?

A sa création certains ont pensé que le Pacte civil de solidarité (Pacs) allait détrôner le mariage. Dans les faits, il fait finalement de plus en plus souvent office de fiançailles.

Il y a 10 ans, 50% des pacsés étaient des couples du même sexe. En 2008, ceux-ci ne représentent plus que 6%. Si pour certains le Pacte civil de solidarité est surtout un acte administratif, il n’en reste pas moins pour ceux qui le concluent une véritable union, ou les invités et la fête peuvent avoir aussi leur place.

Créé en 1999, le Pacs a été réformé en 2005 pour rapprocher le statut des pacsés de celui des mariés, notamment au niveau fiscal.

Avec une progression de 40% en 2008 et de 20% en 2009, on dénombre 700 000 Pactes civils de solidarités signés depuis l’origine.

Une nouvelle tendance s’affirme même, de plus en plus de jeunes couples se passent la bague au doigt quelques années après s’être pacsés. En effet, au premier semestre 2009, un quart des Pacs dissous l’ont été pour célébrer un mariage !

Que le Pacte civil de solidarité soit une forme de fiançailles modernes – étape avant le mariage – ou bien une fin en lui même, il garde un côté moins solennel et peut donc donner lieu à toutes les fantaisies que ce soit en matière de tenues, de décoration, ou de festivités !

Click here to bookmark this

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here