Le Base du maquillage de mariage

Auteur: Gaëlle Lennon

Entre les regards posés sans cesse sur vous, les moments d’émotion intense, les embrassades et les photos, votre maquillage est un élément phare de votre mariage. Comment choisir votre mise en beauté pour le jour J ? Quels sont les pièges à éviter et les astuces pour vous sublimer ? Trois maquilleuses professionnelles ont répondu à nos questions.

Combien temps avant le mariage faut-il commencer à se préoccuper du maquillage ?

Patricia Matias : Je conseille de réserver sa maquilleuse au moins six mois à l’avance pour la haute saison des mariage (de début avril à fin septembre) et quelques semaines pour le reste de l’année. L’idéal est d’avoir choisi sa robe de mariée pour l’essai.

Y a-t-il une préparation à prévoir avant un rendez-vous maquillage ?

Christelle Rischner : Pour le rendez-vous concernant l’essai, je ne demande pas particulièrement à la mariée de préparer sa peau. En revanche, 10 jours avant le jour du mariage, je souhaite que la mariée effectue un gommage et un masque hydratant.

Patricia Matias : Pas de joli teint sans une peau parfaite ! Un mois minimum avant le mariage, votre esthéticienne pourra vous aider à remédier à vos problèmes de peau en faisant un soin un mois avant le jour J, et un autre quelques jours avant et en vous conseillant les produits à utiliser quotidiennement. Enfin, ne vous lancez pas dans l’essai de nouvelles crèmes quelques jours avant votre mariage, pour éviter toute réaction allergique.

Quels sont vos conseils concernant le teint ?

Miriam Valencia : Pour un maquillage de mariée, on doit utiliser une base de maquillage ou « primer » avant le fond de teint, ce produit permet d’affiner le grain de la peau et agit comme une colle pour le teint. De préférence, il faut choisir un fond de teint liquide sans filtre solaire pour avoir un meilleur rendu sur les photos. Évitez les fonds de teint très épais. Si vous avez des boutons, des tâches ou des zones à camoufler, utilisez ponctuellement un correcteur de la même couleur que le teint, le rendu sera plus naturel et les petits défauts seront imperceptibles. Le fond de teint doit être estompé à l’aide d’un pinceau ou d’une éponge afin qu’on ne voie pas des traits ou des démarcations entre le cou et la joue. Il faut absolument fixer le tout avec une poudre transparente. Pour le blush et la poudre soleil, il faut faire attention à ne pas appliquer en excès. Pour camoufler les cernes, il faut utiliser un anticerne de la couleur de votre peau avec une pointe de couleur orange pour les neutraliser.

Patricia Matias : Concernant le contouring (redéfinition des traits du visage en appliquant des produits pour le teint plus clairs et plus foncés que votre peau pour créer de nouveau creux et volumes sur le visage), très sophistiqué, privilégiez-le pour la fin de journée, avant votre soirée. Les erreurs classiques à éviter pour le teint : utiliser un fond de teint plus foncé ou une poudre de soleil à gogo pour foncer votre peau. Votre teint paraîtra terreux et artificiel, et le contraste avec votre robe de mariée sera du plus mauvais effet ! Je vous conseille d’utiliser un fond de teint de la même couleur que votre peau, voire plus clair, et d’appliquer très légèrement une poudre de soleil plus ou moins claire suivant votre carnation en balayant avec un gros pinceau, en faisant un mouvement en forme de 3, c’est à dire partir du haut du front, vers la pommette, puis en repartant vers le menton.

Quels sont vos conseils concernant le maquillage des yeux pour un mariage ?

Miriam Valencia : Avant tout, il faut penser au mascara waterproof, c’est le plus important. Évitez de l’appliquer sur les cils inférieurs. Pensez également aux faux cils très discrets si les vôtres sont très courts, ça agrandit l’œil et met en valeur le regard. Il en existe avec un rendu très naturel, comme les individuels.
Christelle Rischner : Je préconise les fards à paupières poudre. Petite astuce afin d’éviter que le fard à paupières ne coule, appliquez de l’anticerne et bien poudrez bien votre paupière avec de la poudre libre avant l’application du fard.
Patricia Matias : Évitez toute crème contour des yeux/sourcils trop grasse, privilégiez des textures fluides pour hydrater le contour de l’œil et faire disparaître les ridules de déshydratation. Appliquez si besoin vos lentilles avant le maquillage. Attention, une robe blanche ou crème nécessite des couleurs « éteintes », chics. Pour les yeux bleus, utilisez du champagne (beige doré), du brun clair ou foncé. Pour les yeux verts, des teintes avec une pointe de rose ou de prune ou du brun rosé. Pour les yeux marron et noirs, tous les bruns, les gris, les marine. Les yeux ronds maquilleront plutôt le coin extérieur de l’œil et éviteront de souligner le bas de l’œil avec du crayon. Un charbonneux « light », flouté en halo sur toute la paupière, dissimulera le volume de l’œil.

Quels sont vos conseils concernant le maquillage de la bouche ?

Christelle Rischner : Si les yeux sont assez chargés, je conseille de porter une bouche nude (gloss transparent ou rosé, ou un rouge un lèvre irisé) avec un léger contour au crayon. Il est important de mettre en valeur soit les yeux, soit la bouche, et non les deux, surtout le jour de son mariage.

Patricia Matias : Je mise rarement sur un focus lèvres, sauf en cas de tenue avec un accessoire rouge très présent, comme des chaussures par exemple. Dans ce cas, la bouche se doit d’être impeccable (bien hydratée et débarrassée des cellules mortes, avec des contours bien nets) et maquillée avec un rouge mat plutôt vif, mais surtout pas foncé qui durcit et vieillit. Je conseille un rouge à tendance bleuté pour les brunes et les blondes cendrées, et avec une pointe d’orangé pour les rousses et les blondes dorées. Mon conseil est d’appliquer un anticerne sur le contour des lèvres, puis d’appliquer un crayon de la même couleur que le rouge et d’appliquer le rouge à lèvres au pinceau pour la précision. Pincez les lèvres dans un mouchoir en papier puis recommencez l’application. Et appliquez un fixateur spécial rouge à lèvres.

Quelle est la trousse de maquillage de secours idéale pour le jour J ?

Christelle Rischner : Pour la trousse retouche de votre mariage, je conseille d’avoir toujours des mouchoirs en papier, une poudre compacte ou libre de la couleur de sa peau et le rouge à lèvres ou gloss appliqué lors de la préparation.
Patricia Matias : Des petits carnets de papier matifiant. Un anticerne en stylo, à choisir très légèrement en dessous de la couleur de votre teint. Pour ouvrir le regard et pour les plus expertes, pensez à apporter votre recourbe-cils. Un blush plutôt rosé pour les peaux claires ou abricot pour les peaux dorées, pour redonner de la couleur à votre visage, après tous les bisous donnés à vos invités ! Des cotons-tiges, au cas où votre mascara ou crayon coulerait. Enfin, si vous souhaitez donner un peu plus d’intensité à votre maquillage des yeux le soir, apportez votre crayon waterproof que vous appliquerez au ras des cils supérieurs extérieurs.

Merci à Christelle Rischner (www.christelle-rischner.com), à Miriam Valencia, fondatrice de Maquillage Pro Paris (www.maquillage-pro.com) et à Patricia Matias de Make Up Studio (www.maquillageadomicile.fr et www.make-up-studio.fr) pour leurs précieux conseils.

Mis à jour le 23 juillet 2019 par Clémence Gautier

Click here to bookmark this

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here