Robe de mariée : l’ABC des tissus

conseils pour choisir le tissu de sa robe de mariée
©iStockphoto

C’est par la matière que passe l’élégance, mais aussi les variations de prix d’une robe à l’autre. Organza, taffetas… il y en a pour tous les goûts, et la création n’a aucune limite. Quel tissu est fait pour votre robe de mariée ? Suivez le guide !

Le taffetas
Toile très fine de soie serrée donnant un aspect très ferme à la matière. Il peut être plissé – toile de soie lisse, fine avec des plis – ou Vals – toile de soie fine, très ferme et épaisse.

La mousseline
De soie ou de coton, elle est souvent peu onéreuse, fluide et transparente, idéale pour créer des volants.

Le mikado
C’est une soie naturelle et lourde. Très épaisse, elle est difficile à travailler et c’est une matière qui peut devenir très vite onéreuse.

quel tissu choisir pour ma robe de mariée ?

L’organza
En satin, laqué ou même métallisé, l’organza est un tissu rigide, soyeux, léger et transparent. Idéal pour créer de grands volumes sur des robes princesses par exemple. Au même titre que le mikado, l’organza, suivant sa qualité, peut devenir assez onéreux.

Le satin
Brillant, doux et fluide, il renvoie à merveille la lumière et ne pardonne aucun défaut. Souvent en soie, il se plaît aussi à être de laine, de coton ou encore synthétique. Le must reste le satin duchesse : haut de gamme, plus épais et plus lourd, il obtient un tombé parfait.

Le tulle
Voile transparent, aérien, mat et très volumineux, à la fois simple et sophistiqué. C’est un tissu fin qui peut être brillant, drapé, plissé ou délicat en plumetis. Plus le tulle sera fin et doux au toucher, plus il sera coûteux.

La dentelle
Dentelle de Calais, de Chantilly – brodée très finement, points vitrés avec un fil noir –, guipure – dentelle très fine et très fragile –, la dentelle est un tissu à mailles très fines constitué d’un entrelacement de fils et orné de motifs décoratifs.

conseils pour choisir le tissu de sa robe de mariée
©istockphoto
Click here to bookmark this