Plan de table sans prise de tête

conseils plans de tables mariage
©istockphoto

Le plan de tables est réputé pour être un des casse-tête de l’organisation d’un mariage : réussir à créer des tables équitables, faire les bons placements, faire plaisir à tout le monde, composer avec les annulations… Vous cherchez une alternative, mais quelle stratégie adopter ? Voici 5 options et quelques conseils.

Stratégie 1 : Aux oubliettes
Votre devise, c’est « Liberté, sérénité, originalité »,vous décidez de ne pas faire de plan de tables et de gagner quelques précieuses nuits de sommeil avant le jour J : c’est une solution cohérente si vous organisez un repas atypique comme une paella géante ou un barbecue convivial, dans une ambiance décalée, et si vous ne voulez pas faire comme tout le monde. Dans cette configuration, le plan de tables ne se prête pas au style de la soirée. C’est en effet inutile quand les invités déambulent d’un buffet à l’autre et que vous avez prévu quelques ballots de foin et des chaises pour leur permettre de souffler entre deux danses. Si, malgré tout, vous tenez à créer des petites cartes version escort cards, très tendance, associez-les aux cadeaux pour les invités.

Stratégie 2 : Oui au plan de tables… mais allégé
Pour la plupart des mariés cependant, le plan de tables est un incontournable de la soirée, surtout quand il y a plus de 150 invités. « J’encourage souvent à faire un plan de tables, ou au moins à définir des zones, explique Narjès Leloup de l’agence La Fabric. Il s’agit alors de regrouper les personnes par table sans dicter de place fixe pour chacun.» Flora des Cocottes acquiesce : « Souvent, les invités déplacent les étiquettes autour de la table pour s’asseoir à côté d’une personne avec laquelle ils ont envie de passer lasoirée, alors autant les laisser choisir leur place ! » En outre, c’est une manière très conviviale de concevoir le plan de tables, et la préparation est simplifée.

Stratégie 3 : Ne placer que la table d’honneur
Autre possibilité : coupez la poire en deux et placez uniquement les personnes qui seront à la table d’honneur, tout en laissant les autres tables libres. « La table d’honneur est LA table qui doit être la mieux pensée, afin de ménager les susceptibilités, tout en vous assurant de passer la soirée près de vos amis les plus proches, reprend Élodie d’Étincelles Events. D’ailleurs, vous n’êtes plus obligés d’y placer les parents et frères et sœurs : vous pouvez privilégier les témoins, amis et demoiselles ou garçons d’honneur. Faites ce qui vous plaît à vous, mariés ! » Et assurez-vous la meilleure soirée possible pour ce grand jour. Cette option table d’honneur entre amis est de plus en plus prisée.

conseils plans de tables mariage
©Ruslan Lefremov

Stratégie 4 : La version classique s’impose parfois
Dans quel cas conserver un plan de tables classique ? Pour les petits mariages de 60 à 80 personnes au maximum, où le repas est servi à table, mieux vaut placer les gens. Lors de ces réceptions intimes, les invités se connaissent généralement bien et les tables sont suffisamment petites et peu nombreuses pour que tout le monde puisse se parler. Et si, malgré tout, les personnes qui ont commencé une conversation passionnante au vin d’honneur souhaitent faire des échanges de places, surtout, déléguez cette tâche ! Demandez au traiteur, à un témoin ou au wedding planner de prendre ces petits aléas en charge, lâchez prise… Et souvenez-vous que le principal est que les invités profitent au mieux de la soirée.

Stratégie 5 : Chouchouter les invités
Le plan de tables traditionnel mélange les familles et les groupes de copains pour que le mariage soit le lieu de jolies rencontres amicales, et plus si affinités. Mais le but de la soirée, c’est que les invités s’amusent, n’est-ce pas ? « Je conseille à mes mariés de concevoir les tables sans obligatoirement mélanger les gens ou les familles qui ne se connaissent pas du tout, explique Élodie d’Étincelles Events. Les membres de la même famille, les cousins, les groupes d’amis sont contents de se retrouver à cette occasion et s’amusent plus quand ils se connaissent et ont un tas d’anecdotes et de souvenirs à évoquer… Laissez-les se réunir pour célébrer votre union ! » Vous pouvez juste, éventuellement, harmoniser en fonction des tranches d’âges, des loisirs, des opinions politiques et religieuses (oui !)… selon les affinités, en somme. De toute façon, les gens se mélangeront naturellement lors des passages au buffet et lors des danses. Et pensez à cette règle de trois : pas d’ados avec des adultes (ils s’ennuieraient fermement), pas de tables de célibataires (terriblement gênantes, même si cela part d’un bon sentiment), et les personnes âgées ensemble et loin des enceintes.

Click here to bookmark this

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here