Organisation

Changer de nom après le mariage: Obligatoire?


02 December 2015

Est-ce que je suis obligée de changer mon nom après le mariage ? Quelles sont les possibilités ? Comment ça se passe concrètement ? On fait le point !

Il aura fallu plus de deux siècles entre la rédaction du Code civil, qui prévoyait que la femme prendrait le nom de son mari systématiquement après son mariage, et l’égalité parfaite entre les hommes et les femmes de ce point de ce point de vue de la loi. Mais on est encore loin dans les usages et les mentalités ! Qui sait que le changement de nom n’est pas obligatoire ? Que les hommes aussi sont concernés ?

La chasse aux idées reçues…

Non, le mariage n’entraîne pas forcément un changement de nom. En effet, l’arrêté du 29 Juillet 2011 indique : « Le mariage est sans effet sur le nom des époux, qui continuent chacun d’avoir pour seul nom officiel celui qui résulte de leur acte de naissance ». Concrètement, cela signifie deux choses :

- La première des possibilités en matière de changement de nom consiste donc à ne rien changer et à garder votre nom de naissance !

- Même si vous décidez de changer, vous ne perdez jamais votre nom de naissance, qui reste votre seul nom officiel. Ce que vous pourrez prendre, si vous le souhaitez, ne sera qu’un nom d’usage, c'est-à-dire que vous êtes autorisée à l’utiliser dans votre vie de tous les jours

Pas d’effet mariage immédiat…

Même si vous avez fait votre choix, quel qu’il soit, vous ne ressortirez pas de la mairie avec un nom officiel. Le mariage étant, comme on l’a vu, sans effet sur le nom des époux, personne ne va vous demander de remplir un dossier pour indiquer quel nom vous souhaitez utiliser après le mariage. Vous ressortirez de la mairie en vous appelant comme avant, à vous de choisir ensuite le nom que vous souhaitez utiliser dans la vie courante, le fameux nom d’usage. Pour officialiser un peu celui-ci, il vous faudra refaire vos papiers d’identité, mais vous le ferez quand vous voudrez, immédiatement, dans plusieurs mois, voire plusieurs années, peu importe.
On en profite pour attirer votre attention sur la conséquence de cela : si vous partez en voyage de noces tout de suite après le mariage, vous devrez voyager sous votre nom de naissance, car vous n’aurez pas le temps de refaire vos papiers avec mention de votre nom d’usage. Attention donc à ne pas enregistrer des billets d’avion pour Madame au nom de famille de Monsieur, car vous n’aurez alors pas d’autre solution que de pleurer auprès de la compagnie aérienne pour faire changer le nom sur votre billet, ce qui peut entraîner un surcoût, voire l’achat d’un nouveau billet.

Je veux changer de nom après mon mariage, quelles sont les possibilités ?

A l’heure de la parité et de l’égalité entre les hommes et les femmes, toutes les combinaisons sont possibles. La plus répendue reste que Madame prenne le nom de Monsieur. Malgré les autres possibilités offertes, cela reste encore la solution la plus usitée, semble-t-il. La tradition et les usages font que beaucoup d’hommes et de femmes n’envisagent pas d’autre option. « Je veux avoir le même nom que mes enfants », « Je veux porter le même nom que mon mari et mes enfants » arrive en bonne place parmi les raisons de ce choix. Pourtant, nous le verrons plus loin, ce n’est pas la seule option. Vient ensuite une option qui fait son chemin : Madame accole son nom à celui de Monsieur. D’abords adoptée par les femmes en profession libérale connues sous leur nom de jeune fille en début d’activité et souhaitant ne pas perdre la notoriété acquise sous leur nom de naissance, cette possibilité est désormais adoptée par un nombre grandissant de femmes soucieuses de ne pas perdre totalement leur identité en se mariant.

Ca concerne aussi Monsieur…

La plupart des gens qui n’ont pas étudié la question pensent que les possibilités s’arrêtent là. En réalité, il n’en est rien ! Le fameux arrêté du 29 juillet 2011 dont nous parlions plus haut se poursuit ainsi « [ …] Toutefois, chacun des époux bénéficie de l’usage, s’il le désire du nom de son conjoint, en l’ajoutant ou en le substituant à son propre nom ».
« Chacun des époux » : concrètement cela veut dire que, s’ils le souhaitent, Monsieur ET Madame peuvent porter les deux noms accolés, et même, oui, oui, que Monsieur peut utiliser le seul nom de Madame après le mariage !
Si la première solution se voit adoptée par un très petit nombre de couples, la seconde, consistant pour Monsieur à utiliser le seul nom de Madame, reste aujourd’hui encore rarissime.
Les mentalités changent moins vite que la loi, et les hommes ne sont pas du tout près à perdre leur nom de naissance, sauf exception, quand, pour une raison ou une autre, ils détestent leur propre nom de famille et acceptent donc de le changer après le mariage.

Et les enfants dans tout ça ?

La question n’est pas vraiment de savoir quel nom donner aux enfants, car, sur ce sujet, le mariage ne change rien : à leur naissance, vous pouvez leur donner le nom d’un des deux parents ou les deux accolés dans n’importe quel ordre. La question qui peut se poser, c’est : que se passe-t-il lorsqu’un enfant portant un nom composé de celui de ses deux parents, devenu adulte, veut se marier. Quel nom pourra-t-il porter ? Contrairement à d’autres pays aux traditions différentes comme l’Espagne, en France on ne peut pas accoler plus de deux noms. Personne ne peut s’appeler Dupot-Durand-Martin-Dupuis. Si Monsieur Durand-Dupont épouse Madame Martin-Dupuis, alors ils devront conserver comme nom d’usage au maximum deux noms. Martin-Durand, Dupont-Dupuis…peu importe, mais deux seulement.

Comment le dire à ses proches ?

Que Madame perde son nom ne choque personne. En revanche, un homme qui change de nom continue à surprendre, voire carrément à choquer. C’est donc plutôt du côté de la famille de Monsieur que vous pourriez avoir besoin de faire preuve de diplomatie si leur conception de la parité n’est pas tout à fait compatible avec la vôtre. Cela dit, personne ne montrant ses papiers d’identité à ses beaux-parents, en général, vous pouvez tenter de ne rien dire tant qu’on ne vous pose pas la question. Et si vous le leur dites, rappelez bien qu’il s’agit d’un nom d’usage et que chacun, comme ça a toujours été le cas, garde officiellement son nom de naissance. Ca devrait aider à faire passer la nouvelle!


Par Annabelle Henry

La rédaction vous recommande:

Témoins: Les choisir sans se tromper

Partagez ! facebook

Vous aimerez aussi


Mariee Magazine