Un mariage en Écosse et en kilt !

La passion de la gastronomie et du voyage les a rapprochés. Le début d’une histoire d’amour qui a mené David et John-Paul à se dire oui en Écosse en petit comité.

Une rencontre et un cirque

John-Paul et David se sont rencontrés à Miami alors que ce dernier travaillait pour le Cirque du Soleil. Ils sont partis prendre un café et, depuis, ils ne se sont plus quittés. « Nous adorons tous les deux sortir dîner et goûter de nouveaux plats. Je lui ai fait découvrir mes racines cubaines en l’emmenant dans tous mes restaurants préférés à Miami. »

Une demande en mariage à l’autre bout du monde

« Nous avons passé plusieurs années à voyager, et moi, à faire des allers-retours entre ma vie à Miami et les différents endroits où se trouvait David. C’était difficile d’être toujours séparés, mais nous faisions en sorte que ça fonctionne. Puis, nous avons décidé que je devais sauter le pas et rejoindre David en tournée de façon définitive. Je l’ai retrouvé à Vancouver, juste avant qu’il ne parte pour la Nouvelle-Zélande, puis l’Australie et le Japon. Auparavant, la tournée était principalement nord- américaine. Un jour, lors de notre séjour au Japon, David et moi avons parlé mariage, et sur le quai du métro, à la station Ebisu (à Tokyo), David a demandé ma main et j’ai dit oui ! » nous raconte John-Paul.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le choix des tenues de mariage

Les mariés souhaitaient porter des kilts, car c’est la coutume en Écosse, et aussi pour honorer les origines de David ! John-Paul a choisi un kilt de chez Black Watch, célèbre régiment des Highlands écossais ; quant à David, il a opté pour un modèle dans le tartan de John Muir, écrivain américain né en Écosse, pour continuer à mélanger des repères tantôt écossais, tantôt américains. « Nous ne voulions pas être assortis, nous voulions nous compléter symboliquement, tout en respectant les traditions écossaises », conclut David.

Un mariage festif

John-Paul et David ont souhaité organiser une cérémonie festive afin que tout le monde s’amuse. Ils ont choisi de le faire en Écosse, car c’est le pays d’origine de David.« Le lieu de réception était un hôtel dans lequel nous avions séjourné précédemment. C’était pour nous l’endroit idéal. Il nous offrait le sentiment que notre mariage serait exactement comme le souhaitions là-bas. »

Une journée parfaite

Le couple voulait absolument se marier sous un arbre, entouré des familles et amis, et faire la fête à l’intérieur dans une salle de réception. Le cadre et l’organisation étaient décontractés et glamour !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une anecdote

« Alors que nous étions dans le jardin en train de réaliser notre séance de couple avec Sandrine, notre photographe, un hélicoptère est passé juste au-dessus de nos têtes. Il était vraiment proche. Il a ralenti énormément et il s’est finalement posé sur l’herbe, juste à côté d’où nous nous trouvions. Il s’agissait de la Première ministre écossaise (Nicola Sturgeon) qui était en pleine campagne en vue des élections générales et devait faire un discours dans les environs. Nous l’avons saluée de la main et, quand nous lui avons demandé si nous pouvions nous faire photographier avec elle, elle a gentiment accepté. Nous n’arrivions pas à y croire. C’était si surréaliste. Sandrine a capturé le moment de façon magnifique, et Nicola nous a très gentiment félicités. Dans l’après-midi, notre photo s’est retrouvée sur Twitter et beaucoup de réseaux sociaux ! »


Les prestataires

Lieu de réception : Prestonfield House à Édimbourg
Photographe : Sandrine Bonvoisin
Décoration florale : Flowers by McDowell
Wedding cake : Bibi’s Bakery

Click here to bookmark this

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here