Déconfinement : le grand retour des mariages !

coronavirus mariage déconfinement
©istockphoto

Après la pluie… vient le beau temps ! La saison des mariages 2020 peut désormais reprendre, après deux longs mois d’interdiction. Toutefois, ces unions doivent se célébrer dans des conditions strictes pour éviter la propagation du Covid-19. Peut-on se marier à la mairie, à l’église, à la synagogue… ? Quelles règles sanitaires sont à appliquer pour sa réception de mariage ? Les rassemblements de plus de 10 personnes sont-ils toujours interdits ? On fait le point. 

Mariage et Coronavirus : peut-on se marier comme avant ?

Lors de sa conférence de presse sur la seconde phase du déconfinement, Édouard Philippe a annoncé la reprise des célébrations de mariage à partir du 2 juin. « Pendant une longue période, les mariages ont été retardés. Heureusement, cette période est révolue : on va pouvoir enfin recommencer à célébrer des mariages », a annoncé le Premier ministre. « Je dis enfin parce qu’il y a des personnes qui ont envie de se marier et on les comprend. »

Toutefois, il a prévenu que « le moment de relâcher totalement la tension sur les cérémonies religieuses ou les cérémonies civiles n’est pas venu.» En effet, les futurs mariés et leurs convives devront respecter des règles strictes en cette période de crise sanitaire. La distanciation sociale et les gestes barrières devront être respectés pour la santé de tous.

mariage coronavirus
©istockphoto

Les mesures sanitaires à respecter lors de votre mariage 

Si vous vous mariez dans les prochaines semaines ou prochains mois, il vous faudra respecter certaines mesures sanitaires, que ce soit lors de votre cérémonie civile, dans le lieu de culte de votre choix ou lors de votre réception. Le décret du 31 mai 2020, paru le 1er juin au Journal officiel, permet de savoir ce qu’il est possible de faire (ou non) pour votre mariage. Afin de vous éclairer, voici les règles connues à l’heure d’aujourd’hui (nous les mettrons bien évidemment à jour lors des prochaines allocutions). 

Les règles pour votre cérémonie à la mairie 

Depuis ce 2 juin, les mariages à la mairie peuvent reprendre. Les célébrations de mariage par un officier d’état civil sont en effet à nouveau autorisées mais sous certaines conditions. La règle des dix personnes maximum s’applique dans les salles de mariage. Les dix privilégiés pouvant assister à la cérémonie devront bien entendu se tenir à un mètre les uns des autres et le port du masque leur sera recommandé. Les mairies devraient mettre à disposition du gel hydroalcoolique pour que chacun puisse se laver les mains. Aussi, les célébrations seront beaucoup plus espacées les unes des autres (on oublie les célébrations de mariage toutes les 20 minutes) pour gérer au mieux les entrées et sorties des invités des divers mariages. 

Les mesures prises pour les célébrations religieuses

Les lieux de culte sont également soumis à des règles rigides. Lors de votre célébration religieuse, vos invités seront clairsemés à l’intérieur de l’édifice afin de respecter la distance d’un mètre entre chaque personne, de manière à ce que chaque personne bénéficie d’une surface de 4m2. Cela va donc déterminer le nombre de convives qui pourront assister à votre cérémonie cultuelle. Le port du masque sera obligatoire et du gel hydroalcoolique sera mis à disposition. Une personne de votre entourage pourra se charger de gérer le flux de circulation des invités aux abords de l’édifice religieux – les rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique étant toujours interdits. 

réception mariage gestes barrières coronavirus
©istockphoto

Quelles règles sanitaires pour votre réception de mariage ?

Les cérémonies civiles et religieuses passées, place à la fête ! Depuis ce 2 juin, les restaurants peuvent à priori accueillir les mariages, tout comme les salles polyvalentes, les chapiteaux, etc. Les gérants de ces établissements devront faire en sorte qu’il y ait un siège entre chaque participant et pas plus de dix personnes à la même table. 

En organisant votre réception de mariage dans un lieu privé, la limite des dix participants maximum n’existe plus (les mariages en petit comité sont tout de même pour le moment fortement recommandé). Reste que chacun est appelé à faire preuve de responsabilité. Côté repas, on évite les buffets et cocktails et on privilégie des plats servis à table. 

97% des mariages reportés

report date mariage
©istockphoto

Selon un sondage mariage.net – réalisé auprès de 2700 couples :

  • 97% des mariages prévus entre mars et août ont été reportés et 3% ont été annulés.
    • Dans 49% des cas, les futurs mariés désirent se marier cette année, et ont décalé la date au second semestre 2020 (soit à la fin de l’été, soit en automne ou en hiver).
    • Les 51% restants ont préféré reporter leur mariage en 2021.
      • Parmi eux, ils sont 67% à avoir pris cette décision car ils ne savent pas combien de temps la crise sanitaire va durer. Les autres indiquent vouloir se marier à une saison précise, ou que leur lieu de réception n’avait pas de disponibilité avant 2021.
  • Avec les reports de date, les futurs mariés font preuve de flexibilité :
    • 9% ont changé leur lieu de la réception
    • 6% ont réduit le nombre d’invités
    • 43% ont reporté leur mariage un vendredi ou un dimanche au lieu d’un samedi et 36% organisent leur cérémonie en semaine.
  • Les couples restent tout de même prudents : 50% ont établi un plan B avec leurs prestataires de mariage au cas où ils ne pourraient pas célébrer leur union à la date initiale.
Click here to bookmark this

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here